Header image  

Sans pain, sans fricot, au treizième
on n'boit que de l'eau !!

 
 
 
 

Le 13ème Bca aux quatre coins de la planète

 



Pendant quelques mois, le soleil ne se couchera plus sur les hommes du 13 ! Départ en unités constituées ou en renfort individuel, plus de 500 cadres et chasseurs du Bataillon Savoie sont partis ou s’apprêtent à partir en opérations extérieures durant le premier semestre 2007.
Janvier a vu la 3e compagnie du capitaine Pignolet rejoindre le Sénégal. Au total, 139 personnels en renfort des marsouins du 23ème Bima stationné  à Dakar. Entre le 13 et le 18 janvier la 2ème compagnie du capitaine de Larminat (148 personnels) s’est envolée vers le soleil, la mer et l’été de la Nouvelle-Calédonie. Une mission de quatre mois dans le cadre des forces de souveraineté consistant en patrouilles de surveillance du territoire et d’aide en cas notamment de cyclones. Enfin le dernier gros départ s’est s’étalé du 26 janvier au 9 février. Il a vu les 176 chasseurs de la 1ère compagnie et un état major tactique (EMT) s’envoler pour la République Centre Afrique (RCA). Sous le commandement du lieutenant colonel Alain Didier, à partir de  Bangui, ils vont contribuer à assurer la sécurité des intérêts français, se tenir prêt à procéder à l’évacuation des ressortissants si nécessaire et accomplir des missions d’instruction opérationnelle au profit de l’armée centrafricaine et en soutien de la FOMUC. Départs massifs qui ne doivent par faire oublier les petits détachements partis en renfort d’autres unités de la Brigade d’infanterie de montagne (BIM), 20 personnels en Côte d’Ivoire auprès des 7e BCA et 27e BCA, 4 auprès du 93e RAM à Djibouti et trois au Liban. A titre individuel, le Congo accueille un officier du 13 au poste de conseiller à l’organisme européen sur la frontière entre le Congo et le Rwanda. La Bosnie, un sous officier et la Guyane, un personnel secrétaire. Enfin le commandant en second du bataillon, le lieutenant-colonel Abbonen parti depuis le mois de septembre en Afghanistan où il a occupé la fonction de conseiller militaire auprès de l’ambassade de France à Kaboul vient de rentrer.