Header image  

Sans pain, sans fricot, au treizième
on n'boit que de l'eau !!

 
 
 
 

Le nouveau Chef de Corps du 13 .

 

 

Jean François Morin, le nouveau commandant du 13

 




 

 

Le 23 juin 2006 à 11 h 00, sur la place du palais de justice à Chambéry, au cours d’une grande prise d’armes publique suivie d’un défilé dans les rues de la ville, le général commandant la 27ème Brigade d’infanterie de montagne (BIM) a confier pour deux ans le fanion du 13ème Bataillon de chasseurs alpins (BCA) au colonel Jean-François Morin. Un montagnard expérimenté et un officier ayant notamment une grande expérience des théâtres d’opérations extérieures. Saint-cyrien d’origine, Jean François Morin va choisir en 1989, à sa sortie d’école d’application, le 159ème Régiment d’infanterie alpine de Briançon. Le «Régiment des neiges» au sein duquel il va servir comme chef de section pendant deux années. Une période qu’il va mettre à profit pour se former aux exigences particulières du combat, de la vie et du déplacement en montagne et obtenir le diplôme de chef d’unité été et hiver en haute montagne. En 1991, il rejoint l’une des plus prestigieuses unités de l’armée de terre, le 2ème Régiment étranger de parachutistes de Calvi (Corse). C’est au cours de cette affectation qu’à la tête d’une trentaine de légionnaires, il va effectuer sa première mission en opérations extérieures, un séjour d’une année au Tchad. Choisissant de revenir dans les troupes de montagne, c’est au 27ème BCA d’Annecy, qu’il va effectuer le deuxième fort de toute carrière d’officier, le commandement d’une unité de combat. En 1996, il participera entre autre à la mise en place de la Force de stabilisation (Sfor) à Sarajevo (Bosnie). Affecté ensuite à Paris à l’Etat Major de la défense, il va&