Header image  

Sans pain, sans fricot, au treizième
on n'boit que de l'eau !!

 
 
 
 

Des cadres et des chasseurs à l’honneur

 

 

 

 

 

 

Des cadres et des chasseurs à l’honneur
A peine de retour de missions en opérations extérieures qui les ont éparpillées au service de la paix et des intérêts de la France dans le monde et aussi plus récemment de retour d’une mission de renfort aux forces de police parisienne dans le cadre du plan ‘Vigipirate’, les hommes du 13ème Bataillon de chasseurs Alpins se sont rassemblés vendredi matin autour de leur fanion pour mettre à l’honneur plusieurs cadres et chasseurs méritants et dire au revoir à un officier et deux militaires du rang ayant fait choix de quitter définitivement l’Institution. Une cérémonie, en grande tenue à laquelle assistaient également les personnels civils du Bataillon, une représentation de l’Amicale des anciens avec leur fanion et le Drapeau des médaillés militaires. En remettant au lieutenant-colonel Alain Didier, au lieutenant Stéphane Garin et au caporal Benoit Ladurelle l’étoile bleue d’éclaireurs du 13, le commandant du Bataillon Savoie, le colonel Jean François Morin, a récompensé trois personnels s’étant particulièrement investis dans la pratique de la montagne hivernale et estivale. Le deuxième temps fort a été la remise de la Médaille militaire à quatre sous officiers, les adjudants chefs, Jean Philippe Goffoz, Jean Luc Lozowski, Xavier Monin et Sylvain Laurent. Une médaille dont la création remonte à 1852, voulue par Louis-Napoléon, Président de la IIe République. Une des plus prestigieuses (dans l’ordre des décorations françaises, elle se place juste après la Légion d’honneur et la Croix de la Libération) mais aussi une des plus originales puisqu'elle récompense à la fois les soldats, gradés et sous officiers et les généraux ayant commandé en chef devant l'ennemi. Quatre sous officiers anciens cités en exemple devant le Bataillon pour leur manière irréprochable de servir leur pays. Enfin, instants d’émotion tous particuliers, lorsque le chef de corps a salué une dernière  fois, le capitaine André Arnoux et les caporaux chefs Christophe Miletic et Sébastien Hascouet.
   
Caporaux chefs Sébastien Hascouet et Christophe Miletic
En disant au revoir à deux soldats de montagne ayant commencé leur carrière dans les parachutistes, le chef de corps du 13 a cité en exemple deux militaires du rang ayant donné 15 ans de leur vie au service de leur pays. Des carrières denses en métropole et entrecoupées de nombreuses missions extérieures sur tous les théâtres d’opérations du monde. Des hommes de devoir ayant servi avec courage, abnégation et qui par leur investissement personnel ont contribué  brillamment au rayonnement de leurs unités et de la France. Enfin des chasseurs qui pendant leurs années de service auront été les plus solides et les plus sûrs piliers de l’institution.