Header image  

Sans pain, sans fricot, au treizième
on n'boit que de l'eau !!

 
 
 
 

La défense est l’affaire de tous.

 

Dominique Dord et Olivier Fernex de Mongex à l’honneur

Vendredi dernier, au sein du quartier Roc Noir, devant le 13ème Bataillon de Chasseurs alpins rassemblé au grand complet autour du Drapeau des Chasseurs et de son Fanion, Dominique Dord, Député-Maire d’Aix les Bains et Olivier Fernex de Mongex, avocat au barreau de Chambéry, se sont vus remettre leur insigne de grade (commandant) dans la réserve citoyenne, par le colonel Vincent Pons, chef de corps. Ce faisant, ces deux personnalités, amies de très longue date du Bataillon Savoie, en deviennent les premiers ‘réservistes citoyens’.

Avec Dominique Dord, c’est toute une ville qui est à chaque fois heureuse et fière d’accueillir les hommes du 13. Que ce soit lors des cérémonies patriotiques ou pour des événements particuliers. En 2006, la cité thermale accueillait l’exercice grandeur nature ‘Aix’Trem’ puis au cours des années suivantes plusieurs autres manifestations comme des passations de commandement, remises de fourragères ou de bérets alpins… En 2007, la ville a su se mobiliser pour envoyer des victuailles aux cadres et chasseurs du 13 alors en opérations extérieures en Afghanistan au moment des fêtes de fin d’année.

Originaire d’une famille depuis fort longtemps implantée en Savoie, Maître Olivier Fernex de Mongex, a chevillé en lui la volonté intacte de servir son pays en oeuvrant pour toutes les formes de relations Armées-Nation comme pour le respect du droit des combattants. Major de promotion pour le centre Dauphiné Savoie des avocats en 1984, Olivier Fernex de Mongex va participer à la 56ème session de l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale (Président de la commission 1). En Savoie, il participera activement au bicentenaire de la Légion d’Honneur, au 150e anniversaire de la création du 13e BCA, au spectacle historique du 60e anniversaire du Combat pour les Alpes. En 2008, il élaborera le film ‘Hommages au fil du temps’ pour commémorer le 90ème anniversaire de la création de l’Union nationale des combattants.

 

 

 

La réserve citoyenne Réserve de rayonnement, la réserve citoyenne répond au besoin d’enracinement de l’armée de terre professionnelle dans la société civile. Complément de la réserve opérationnelle, elle se caractérise par la nature ‘relationnelle’ de son action. Regroupant des personnes civiles de tout horizon, les actions de la réserve citoyenne s’exercent principalement vers les collectivités locales, le monde de l’éducation, du travail ou encore de l’entreprise… Un insigne distinctif L’appartenance à la réserve citoyenne est concrétisée par un insigne comportant en son centre un glaive, symbole de l’Infanterie. Sont inscrites les mentions ‘Réserve citoyenne’ et ‘Ad honores’. Enfin, quatre petites barres correspondent au grade de commandant.