Header image  

Sans pain, sans fricot, au treizième
on n'boit que de l'eau !!

 
 
 
 


Projection du 13ème Bataillon de Chasseurs Alpins en République Centre Africaine

 

 

 































Projection du 13ème Bataillon de Chasseurs Alpins en République Centre Africaine


Fin février, entre 350 et 400 chasseurs du 13ème Bataillon de Chasseurs Alpins de Barby vont s’envoler pour quatre mois vers la République Centre Africaine et sa capitale Bangui. Une cellule État Major, une compagnie de commandement et de logistique, deux compagnies de combat (2ème et 4ème compagnies) renforcées par un escadron du 4ème Régiment de Chasseurs de Gap armeront pour l’essentiel le Groupement Tactique Inter Armes Savoie (GTIA) placé sous les ordres du colonel Cyrille Becker, chef de corps du Bataillon Savoie. Un total de 600 hommes qui une fois sur place relèveront les hommes du 8ème RPMIA de Castres un des fers de lance actuel de l’opération Sangaris lancée le 5 décembre dernier par le Président de la République.
Cette désignation n’a pas pris au dépourvu les personnels du 13. «Depuis plus d’un an, la projection du Bataillon sur un théâtre d’opérations extérieures était programmée pour le premier semestre 2014. Le millésime 2013 a donc été une année riche en préparations dans tous les domaines. Auto-entraînement des équipes de commandement (mai), entraînement à Sissone pour approcher la réalité du combat en zone urbaine (octobre), séjour à La Courtine pour conforter les savoir-faire du combat d’infanterie (décembre)…enfin cette semaine, l’exercice M’Poko sur Montmélian et la Combe de Savoie nous a permis de franchir une ultime étape dans notre préparation. Cette validation avant projection sera complétée avant notre départ par une série de témoignages sur la situation que nous trouverons dans Bangui intra-muros et autour de son aéroport M’Poko» précise Cyrille Becker.
Plus habitués au froid et à crapahuter en zone de montagne, les personnels du 13 ne seront néanmoins pas trop dépaysés par le soleil et la chaleur africaine. Nombre d’entre eux ont déjà été projetés en RCA ou dans d’autres pays d’Afrique. À l’image du capitaine Guillaume de Massia, commandant de la ‘Belle deux’. 138 hommes, pour beaucoup des ‘vétérans’ et une minorité d’engagés pour qui cette mission va être la première projection. «Notre préparation a été centrée, au-delà de l’aguerrissement physique et du tir, sur un entraînement poussé au contrôle de foule et pour les plus ‘petits chefs’ sur l’importance de l’interprétation d’une posture, de compte rendus précis et rapides… ou encore sur l’art de tenir une bonne négociation avec les populations»
Dans un VAB santé, Annick (30 ans) capitaine médecin du 13 va effectuer son troisième séjour en Opex. Sans inquiétude particulière elle fait valoir les stages et formations qui vont lui permettre de répondre à des interventions allant du soin aux grands brulés, à l’évacuation véhicule sans oublier ‘la ramasse’ de blessés à bord d’hélicoptères. Pour Pierrick, le Stéphanois (24 ans), la RCA sera une première. Un départ attendu comme pour beaucoup de ses camarades avec une certaine impatience. La dernière sortie du 13 en unité constituée remontait en 2012 au Tchad dans le cadre de l’opération Épervier.

Les photos sont celle de l’exercice M’Poko qui s’est déroulée les 22 et 23 janvier dans la Combe de Savoie.